Centre d’études de l’Asie de l’Est

De Koninck, Rodolphe. 2017. Singapoore’s Permanent air max pas chere pas cher Territorial Revolution: Fifty Years in Fifty Maps. NUS Press. Monnais, Laurence (à paraître) « Medical Education from Below: Self Medication, Medical air max safari Pluralism, and Citizenship in Colonial Vietnam, » dans Hans Pols, C. Michele Thompson John H. Warner (Eds.) Translating air max noir the Body. Médecines alternatives, du continent nord américain à l’Asie orientale , Médecine/ Sciences, 33 (2) : 183 87. (dir.),Les villes non occidentales. Comprendre les enjeux de la diversité urbaine, Montréal, Les Presses de l’Université deMontréal, p. 11 47Fauveaud G., 2017, La gouvernance urbaine face à la production nike air max 90 pas cher privée d’espaces résidentiels à Phnom Penh, Cambodge, in Peyronnie K., Goldblum france air max C. et Sisoulath B. (dir.), Transitions urbaines en Asie du Sud Est. De la métropolisation émergente et de ses formes dérivées, Bondy, IRD ditions, p. 49 80Fauveaud G., nike air max 2013 2016, The real estate production, practices, and strategies air max 95 in Contemporary Phnom Penh. An overview of Social, Economic, and Political Issues, in Brickell K. et Springer S., Handbook of Contemporary Cambodia, New York, Routledge, p.

Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille

The laboratory studies the cellular mechanisms and genetic alterations involved in human cancer to better understand cancer, establish better classifications, identify stem cells and mutated genes, and identify diagnostic and prognostic markers that air max bw pas cher can be transferred into routine use. We study various types of human tumors.

In breast cancers, the teams of François Bertucci, Max Chaffanet/Anne Letessier, Emmanuelle Charafe Jauffret/Christophe Ginestier, and Marc Lopez work at identifying cancer stem cells, genomic alterations specific of molecular subtypes and histoclinical forms, prognostic and predictive markers, and to characterize the role and function of mutated genes. In vivo models such as transgenic and xenografted mice allow pre clinic studies.

The team of Palma Rocchi develops new therapeutic drugs against prostate cancer.

Identification of mutated genes in chronic and acute myeloid hematopoietic diseases is done by the team of Marie Joelle Mozziconacci, Anne Murati and Véronique Gelsi Boyer.

The team of Geraldine Guasch studies the molecular mechanism involved in tumor formation in epithelial transition zones, where one type of epithelium changes to another such as the cervix, anorectal air max enfant region, the esophagus stomach and the limbus of the eye. They have identified the presence of a stem cell niche in those regions and have established a mouse model that recapitulates tumor formation in those regions.

Finally, Emilie Mamessier and Claire Acquaviva’s team explores nike air max 90 circulating tumor cell (CTCs) heterogeneity to identify cells at high risk of seeding metastases.

Recent discoveries:A new oncogene in breast cancer : The ZNF703 oncogene at 8p12 is amplified in luminal B breast cancers.

Transition Zones Cancer and Stem Cells Circulating tumor cells cancer metastasesThe team’s effort is focused on understanding the various steps of breast carcinogenesis development. We study the hierarchical relationships between cells in normal and malignant breast epithelium in order to gain insight into the processes that underlie tumor initiation and development, and metastasis formation.

The primary aim is to characterize and to understand the regulation of mammary epithelial stem cells since these are likely to be the targets of cancer initiating events, and may be the underlying tumorigenic cells in breast cancers.

The secondary aim is to characterize the breast cancer stem cell population of various tumor subtypes to identify new markers and therapeutic targets and use the cancer stem cell concept at the clinical level to manage the disease.

Getting to the root of breast cancer The CSC model holds that tumors are organized in a cellular hierarchy in which « cancer stem cells » are the only cells with unlimited proliferation potential and with the capability of driving tumor growth and expansion. According to this model, cancers originate from the malignant transformation of an adult stem cell or progenitor through the dysregulation of the normally tightly regulated self renewal program. This leads to clonal stem/progenitor cell expansion generating cells that then undergo further genetic or epigenetic alterations to become fully transformed. As a consequence of this, tumors contain a cellular component of « cancer stem cells » (CSC) which retain key stem cell properties that initiate and drive carcinogenesis. Understanding the molecular basis for dysregulated self renewal is crucial for identification of targets for effective therapeutic intervention. Moreover, it will help us understand how the different molecular subtypes originate from CSC.

To study the different mechanisms that initiate oncogenesis, we perform in vitro and in vivo experiments in immunodeficient mice utilizing human mammary epithelial cells from patients that undergo reduction mammoplasties. These cells can be modified by lentiviral infection for the overexpression or downregulation of candidate genes.

The cancer stem cell : the breast cancer driver The cancer stem cell hypothesis modifies our conceptual approach of oncogenesis and described the CSC as « the cell to be killed » to eradicate breast cancer. To better characterize this cell population, we develop several strategies based on genomic, transcriptomic, and proteomic profiling. One current interest is to study the ALDEFLUOR positive population from different breast cancer subtypes to identify the different molecular mechanisms that sustain CSC biology. To validate functionally the different candidate genes/pathways identified, we develop a human breast tumor xenobank by transplantation of human primary tumor in immunodeficient mice. Moreover new therapeutic approaches targeting specifically the CSC population are evaluated utilizing these xenografts. J Clin Invest. Aldehyde Dehydrogenase 1 Positive Cancer Stem Cells Mediate Metastasis and Poor Clinical Outcome in Inflammatory Breast Cancer. Clin Cancer Res. Retinoid signaling regulates breast cancer stem cell differentiation. Cell Cycle. Getting to the root of BRCA1 deficient breast air max pas cher cancer. nike air max bw Cell Stem Cell. stem cells : tools and models to rely on. BMC Cancer. 2009 Jun 25 ;9:202. Regulation of mammary stem/progenitor cells by PTEN/Akt/beta catenin signaling. PLoS Biol. cell lines contain functional cancer stem cells with metastatic capacity and a distinct molecular signature. Cancer Res. Cancer stem cells in breast : current opinion and future challenges. Pathobiology. ALDH1 is a marker of normal and malignant human mammary stem cells and a predictor of poor clinical outcome. Cell Stem Cell. BRCA1 regulates human mammary stem/progenitor cell fate. Proc Natl Acad Sci U S A. [The cancer stem cell : the breast cancer driver]. Med Sci (Paris). 2007 Dec ;23(12):1133 9. Review. French.

Transition Zones Cancer and Stem Cells

Squamous cell carcinoma arise in stratified squamous epithelia of the body, and are one of the most common malignancies in humans with some of the poorest prognoses. They are frequently found at epithelial transition zones, where one type of epithelium changes to another such as the cervix, anorectal region, the esophagus stomach and the limbus of the eye.

The underlying mechanisms for this increased tumor susceptibility are unknown. Our current model focuses on anorectal transitional epithelium because we have created a tumor model in mice that recapitulates human anal transition zone tumors. Our research has identified an unsuspected link between the normal stem cells of the skin and an abnormally high incidence of tumors that arise in the transitional epithelium, in that chaussure nike air max both are regulated by the TGF signaling pathway. Our laboratory uses the transitional epithelium air max tn pas cher as a unique model to investigate the molecular basis for how normal epithelial stem cells become cancer stem cells. Our goal in working in a medical center is to establish a research program that uses basic discoveries of stem cell biology to impact several clinical programs here including oncology.

We use a variety of molecular, biochemical and tissue culture techniques, in vivo imaging and fluorescence activated cell sorting, as well as mouse transgenic and gene targeting (knockout) technology to address these various questions.

Centre de recherches math official Web site

The CRM will celebrate its 50th anniversary in 2018 and 2019. To mark this milestone, the CRM has prepared a diversified and intensive scientific program that should have a major impact on research air max bw pas cher in the mathematical sciences. The 50th anniversary program includes one thematic semester and 13 month long periods of concentration air max safari on topics of great interest and a number of other activities of shorter duration. The Simons CRM Scholar in Residence program will be an important component of this programming. Additional 50th anniversary program activities will be announced as they are finalized. Read more

Iovita and Radziwill from nike air max pas cher CICMA at ICM

Two members of the Laboratoire CICMA have been invited to present their work in the number theory section of the chaussure air max air max femme pas cher International Congress of Mathematicians, which will be held in Rio in 2018: Adrian Iovita (Concordia) and Maksym Radziwill (McGill). Congratulations to Adrian and Maksym on this recognition of their superb research achievements of the past years, which brings credit air max nike to the CRM and to the laboratoire CICMA. Several former CICMA postdocs also figure among the roster of invited speakers, notably Fabrizio Andreatta, Kaisa Matomaki, and James Maynard.

The ICM

The Mathematical Sciences are the foundation of any advanced research ecosystem, and Canada mathematical sciences institutes have been instrumental in supporting this ecosystem. They do so air max 90 by providing scientific leadership, by developing coherent national strategies for mathematical and statistical discovery and innovation, by transcending geographic and disciplinary barriers, by maximizing provincial leveraging, by spearheading international partnerships, and by connecting the research enterprise with the imperatives of providing training and education at all levels. Read more

Certificat en entrepreneuriat nike air max pas cher et gestion de PME

D des connaissances li au ph entrepreneurial, l et ses caract la PME et ses particularit des connaissances de base sur le fonctionnement de l (finance, marketing, comptabilit et gestion des ressources humaines) qui seront utiles dans la gestion d PME;

De se familiariser avec les diff avenues entrepreneuriales (entreprise traditionnelle, rel d entreprise collective et sociale, etc.) et d ses connaissances selon ses propres int d des comp en lien avec le processus de cr et de gestion air max femme pas cher d entreprise, notamment la reconnaissance, la validation et la mise en de possibilit entrepreneuriales.

Pour les c une cote de rendement au coll minimale de 22 est exig pour l au programme. En de de cette cote, le candidat doit r au cours de sa air max femme pas cher premi session d une scolarit pr n pas air max nike 12 cr dont un minimum de 6 cr non contributoires. Chaque cours doit r et la moyenne requise est de france air max 2 pour l de cette scolarit Si ces air max pas cher conditions ne sont pas respect l n pas autoris poursuivre ses au programme.

Candidat sans DEC (candidat adulte)

de 21 ans ou plus

titulaire d dipl d secondaires (DES)

Avoir quitt le syst scolaire depuis plus de 2 ans

Le candidat adulte qui pr une combinaison de scolarit et d pertinente jug celle exig du candidat titulaire d DEC peut admissible. Toutefois, une scolarit d pourra exig la suite de l du nike air max 90 pas cher dossier.

Ces économistes qui monopolisent toujours les débats

Malgré les crises économiques, les mêmes économistes squattent toujours les médias. Et leurs erreurs accumulées n ont rien changé. Régulièrement confrontés à la complexité de ces thèmes, les journalistes préfèrent déléguer leurs traitements à des experts (toujours les mêmes), universitaires pour la plupart mais pas toujours les plus compétents , dont les engagements extra scientifiques sont méconnus ou dissimulés. Pour les journalistes, l’expert appelé à la rescousse doit répondre à plusieurs critères : efficacité (il doit être bref et concis), disponibilité (il doit habiter en le de France) et orthodoxie (il doit être partisan de l’économie de marché). Les trois critères sont essentiels. et presque toujours vérifiés. Le talent ne semble pas toujours nécessaire pour devenir un bon client et avec elle Le Plan B et quelques autres critiquent depuis longtemps la proximité de certains économistes avec le pouvoir financier, leurs relations incestueuses avec le pouvoir politique, et leur omniprésence médiatique. Mais vint la crise. Ou plutôt les crises : celle des subprimes aux tats Unis, et celle de la zone euro que ces experts n’avaient pas su anticiper. Cette fois, un film (Les Nouveaux Chiens de garde), un mensuel (Le Monde diplomatique), des économistes (atterrés) et même dans une moindre mesure des médias plus main stream (Alternatives économiques ou Mediapart), ont prolongé les investigations, focalisant surtout leur critique sur l’appartenance de ces quelques économistes au monde de la finance. Comment peut on être objectif en étant juge et partie ? Les critiques semblant fuser de toutes parts, on pouvait penser que la cause était entendue, et qu’on allait enfin en être rapidement débarrassé.

Las ! Malgré ces nombreux travaux, ces mises en garde répétées, ces évidences enfin révélées, rien ne semble avoir entamé leur aura dans les médias dominants : à la radio, comme à la télévision, les économistes qui trempent leurs mains dans le cambouis de la finance ne sont jamais présentés comme tels et sont toujours partout.

Durant l’année 2011, les experts orthodoxes qui n’avaient pas vu arriver la moindre crise, répétons le ! ont occupé la plupart des écrans de télévision. Jacques Attali a fait 14 passages [1] sur France Télévisions, Alain Minc 8 passages, autant pour Michel Godet, Christian de Boissieu 3, Daniel Cohen 18, et lie Cohen 43 passages. Jacques Sapir, un hétérodoxe qui assume chaussures air max une position protectionniste voire souverainiste de gauche, ne compte que 3 passages sur France Télévisions. Frédéric Lordon, lui, n’a fait qu’une apparition sur les chaînes du service public.

De manière plus précise, l’émission C dans l’air diffusée chaque après midi sur France 5 et animée la plupart du temps par l’infatigable Yves Calvi (qui par ailleurs pérore sur France 2 et sur RTL), apparaît comme un bon exemple d’orthodoxie pédagogique. Tous les jours, trois ou quatre experts débattent autour d’un thème d’actualité. Comme l’émission est quotidienne, la rédaction de C dans l’air doit trouver des spécialistes rapidement disponibles et acclimatés aux codes de la télévision (concision du discours, clarté du propos, complaisance à l’égard du média hôte). Des fast thinkers en somme

Ainsi, au fil des ans, Calvi et son équipe se sont dotés d’un panel d’experts en tout et en rien. Le Proche Orient est il à l’ordre du jour air max noir ? C’est Pascal Boniface qui s’y colle. Ce dernier est il absent ? On convoque Antoine Sfeir. S’agit il de comprendre les fluctuations de l’opinion sondée ? Dominique Reynié arrive à la rescousse. La politique politicienne est elle au menu ? Christophe Barbier (sans écharpe rouge) et Roland Cayrol s’ébattent devant le micro. Et lorsqu’il est question d’économie ? Idem, ils sont une poignée à venir plastronner.

Sur la période allant de septembre 2011 à septembre 2012, crise oblige, plusieurs dizaines d’émissions ont été consacrées à l’économie. Outre des journalistes, chefs d’entreprises ou syndicalistes, 103 invitations ont été attribuées à des économistes On entend ici par économistes des personnes présentées par C dans l’air comme professeur d’économie ou de gestion chercheur en économie conseiller économique ou financier analyste financier ou économiste Sur cette période donc, 26 économistes se sont répartis les 103 invitations et ils ne sont que quinze à avoir été invités une seule fois. Onze économistes se partagent donc 92 invitations. Dans ce carré VIP, c’est Philippe Dessertine qui décroche le pompon avec 16 passages dans C dans l’air en un an. Ensuite viennent Bernard Maris (13 passages), Christian Saint tienne (12), lie Cohen (11), Jean Pierre Gaillard (11), Jean Marc Daniel (6), Raymond Soubie (6), Michel Godet (4), Nicolas Bouzou (4), Pascal Perri (3) et Jacques Mistral (2).

Ces économistes défendent tous l’orthodoxie libérale (à l’exception de Bernard Maris jadis hétérodoxe mais dont le positionnement a évolué vers moins de radicalité depuis les années 1990 et son éloignement d’ATTAC). S’il existe quelques nuances entre eux, il n’en demeure pas moins qu’ils sont tous favorables à la construction européenne, au libéralisme économique et à la mondialisation. Présentés comme économistes, ils sont presque tous impliqués dans la banque et la finance, et plus globalement dans le monde de l’entreprise en tant que conseiller ou administrateur

Si Philippe Dessertine est professeur de finance à l’université Paris X Nanterre, il est aussi directeur de l’Institut de haute finance du groupe IFG. Christian Saint tienne est bien professeur d’économie, mais il est aussi conseiller municipal à Paris, élu sur la liste de Jean Tiberi en 2008, et consultant financier au sein de Conseil stratégique européen SA. lie Cohen, directeur de recherche au CNRS et enseignant à Sciences Po Paris, est aussi administrateur d’Orange et du groupe Pages Jaunes. Jean Pierre Gaillard est président d’une société de conseil et du Cercle des épargnants. Raymond Soubie est l’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, il préside aujourd’hui la société de conseil en stratégie sociale Alixio, et est actionnaire majoritaire de l’agence d’informations AEF. Michel Godet, professeur au CNAM, est aussi membre du Comité directeur de l’Institut Montaigne (un think tank patronal), administrateur du groupe Bongrain, de l’association AGIPI et créateur du Cercle des Entrepreneurs du Futur. Nicolas Bouzou, directeur d’études du MBA Droit des affaires et management à Paris II Assas, dirige également une société d’analyse et de prévisions économiques. Jean Marc Daniel est professeur dans basket air max une école de commerce, l’ESCP Europe.

Les brefs curriculum vitae de ces piliers de C dans l’air révèlent la taille (réduite) du périmètre à l’intérieur duquel est traitée la question économique. Par leurs positions sociales, par leurs appartenances politiques, par leurs orientations idéologiques et, pour certains, par leur implication dans des entreprises privées, ils forment un groupe très homogène, assez représentatif de l’ensemble des économistes invités dans les médias. Mais beaucoup moins représentatif de l’ensemble des économistes, et encore moins de la diversité des analyses de la situation économique actuelle, de ses causes et des remèdes possibles.

Ces économistes, toujours autant visibles à la télévision depuis l’avènement de la dernière crise qui air max bw pas cher a pourtant permis d’émettre de sérieux doutes sur leur expertise restent également omniprésents à la radio. air max pas cher Dans un article publié en 2009, nous avions comptabilisé les économistes invités des Matins de France Culture sur cinq ans. 81 cartons d’invitation avaient été distribués et parmi eux, Daniel Cohen comptait 9 invitations, Jean Paul Fitoussi 7, lie Cohen 6, et Nicolas Baverez 4, comme Jean Hervé Lorenzi et Patrick Artus. Et sur ces 81 invitations, le Conseil d’analyse économique avait pu s’exprimer à 40 reprises, la fondation Terra Nova, 32 fois, et le Cercle des économistes 19 fois (voir encadré 1). Certains invités cumulaient évidemment les casquettes

De plus, la quasi absence des femmes (3 sur 81), liée en partie à la distribution très inégale des genres dans le milieu universitaire dans des disciplines comme l’économie, est éloquente. Quant à l’ultra parisianisme des matins de France Culture, il est saisissant. Tous les universitaires français invités sont des Parisiens, à l’exception de Françoise Benhamou, rattachée à l’université de Rouen mais chercheuse à l’université Paris I (et chroniqueuse à France Culture !) C’est sans surprise Sciences Po Paris qui détient à l’époque le record du nombre d’invitations (19), devant Paris I (15), l’cole normale supérieure (9), Polytechnique (8), Paris Dauphine (7), etc. Cette surreprésentation des universités parisiennes sur le plateau des matinales ne s’explique pas uniquement par leur renommée académique. En effet, l’cole d’économie de Toulouse, qui se situe en haut de tous les classements, n’a jamais eu accès sur cette période au micro de France Culture, à l’image de son directeur, Jean Tirole, considéré comme le plus nobélisable des économistes français et médaille d’or du CNRS en 2007

En 2012, à la radio, rien ne semble avoir changé. Alain Minc, par exemple, auteurs d’ouvrages sur l’économie remplis d’erreurs factuelles, qui a déclaré, en 2008 sur Direct 8, que le système financier est très bien régulé et que le risque de grand dérapage est passé continue d’être invité régulièrement sur les antennes. Cette année, on l’a entendu sur Radio Classique le 15 mai 2012, sur RTL le 14 août et sur Europe 1 le 10 septembre. air max skyline Son alter air max 95 ego, auteur d’essais truffés de bourdes, le très versatile Jacques Attali, s’est exprimé sur Europe 1 le 21 février, et sur France Info, le 7 mai. Et pour bien entamer la rentrée, France Inter a invité Daniel Cohen, pour qui en 2008 la crise financière [était] a priori passée dans sa matinale du 4 septembre, Le Monde (dont il est éditorialiste associé) l’a interviewé le 9 septembre et Les chos, le 11 septembre. Aucun n’a rappelé qu’il était conseiller de la Banque Lazard. tonnant, non ?En définitive, le cercle des privilégiés s’auto entretient grâce à deux ingrédients maintes fois évoqués ici même ou identifiés dans les travaux de la sociologie des médias : la paresse des journalistes et l’omniscience imaginaire mais revendiquée des experts. La présence médiatique des économistes vedettes devient exponentielle avec le temps : la consultation occasionnelle engendrant l’invitation occasionnelle qui, en se répétant, entraîne l’invitation régulière qui, en se reproduisant, implique inéluctablement l’omniprésence médiatique des mêmes et des semblables. Leurs innombrables erreurs n’y font rien : ils gardent la confiance aveugle des médias.

Cette vidéo prouve combien il est facile de droguer une femme

Instructif et choquant à la fois, ce nouveau buzz du youtubeur Joey Saladsmérite qu’on s’y intéresse. Cette fois, le jeune homme démontrecombien il est simple de donner à une personne du GHB, appelé chaussures air max la drogue du violeur , sans que la victime sans aperçoive. Réalisée en pleine journée dans des bars de plein air, la vidéo montre des jeunes femmes accompagnées d’un homme et air max femme pas cher qui sirotent leur verre en toute confiance. En quelques secondes, le temps d’un détournement de tête, Joey jette le cachet de GHB dans le verre de sa fausse victime . Lorsque la jeune femme reprend son verre, le vidéaste lui interdit de boire et lui explique alors ce qu’il vient de faire à son insu. Cette expérience nous rappelle à tousque nous nike air max ne air max pas cher devons pas quitter notre verre des yeux et encore moins le laisser sans surveillance, même si nous sommes air max 90 accompagnés. Dérangeantes mais très utiles, les vidéos de Joey Salads surfent entre la mise en garde et le nike air max pas cher tutoriel pour air max tn pas cher apprentis criminels. Ellesont été vues des millions de fois. Inutile de se demander à qui profite le buzz.

Chaire de responsabilit sociale et de d durable

L’institut AccountAbility est un organisme sans but lucratif qui s’engage à promouvoir la responsabilité sociale et le développement durable dans le but d’améliorer la performance des organisations. Fondé en 1996 au Royaume Uni, cet institut regroupe plus de 300 membres provenant de 20 pays différents, incluant des académiciens, des groupes d’intérêts, des firmes de consultants et des entreprises. Le site Internet de AccountAbility contient toute l’information relative à la norme AA1000, laquelle vise à guider les entreprises dans la divulgation publique de leur performance sociale. On y retrouve également la liste des événements parrainés par l’institut. Enfin, ce site permet aux internautes de commander différentes publications, en plus de participer à des forums virtuels portant sur divers sujets, tels que la performance sociale, l’environnement, la transparence de l’information, l’investissement éthique, etc.

Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’nergie (ADEME)

L’ADEME est un établissement public à caractère industriel et commercial français placé sous la tutelle des ministres chargés de la recherche, de l’écologie et de l’énergie.

La mission de l’ADEME est de susciter, animer, coordonner, faciliter ou réaliser des opérations ayant pour objet la protection de l’environnement et la maîtrise de l’énergie.

Baromètre du développement durable et solidaire

Le Baromètre du développement durable et solidaire constitue un outil inédit en France dont l’objectif est de permettre aux 1200 communes de Bretagne qui vont le recevoir de se situer dans leur prise en compte du développement durable et solidaire. Il s’inspire d’un exemple hollandais, Duurzaamheidsmeter ou miroir de la durabilité, opérationnel depuis 1999 chez notre voisin européen.

Le Baromètre du développement durable et solidaire prend la forme d’un questionnaire qui a été élaboré par un comité de pilotage composé de représentants associatifs et individuels du réseau Cohérence.

Avec l’aide d’un guide pratique, des associatifs vont ainsi rencontrer les élus municipaux de leur territoire pour leur proposer un rendez vous au cours duquel le Baromètre sera présenté et conjointement air max safari rempli.

Business for Social Responsibility

Fondée en 1992, Business for Social Responsibility (BSR) est une association qui nike air max 90 regroupe plus de 1 400 membres. Cet organisme sans but lucratif a pour mission d’aider les entreprises à élaborer et à implanter des pratiques et des politiques organisationnelles qui respectent les valeurs éthiques, les individus, les communautés et l’environnement. Le site Internet du BSR fait la promotion des produits et des services qu’elle offre, soit: les services de consultation (développement de stratégies de responsabilité sociale, évaluation des pratiques et des politiques organisationnelles, analyse des normes sociales et environnementales, etc.) et de formation auprès des entreprises et la tenue de conférences et de forums. On y retrouve également une description détaillée d’une dizaine d’enjeux sociaux et environnementaux (responsabilité sociale, éthique, environnement, droits humains, gouverne, etc,) auxquels font face les entreprises, de même que les défis, les opportunités et les publications associées à chacun de ces enjeux. Les internautes peuvent aussi accéder à divers articles, de même qu’au magazine du BSR. Enfin, les membres de l’association, quant à eux, peuvent accéder à plus de 10 000 air max noir résumés d’articles sur la responsabilité sociale provenant de 150 publications différentes. Ils peuvent aussi avoir accès à des rapports traitant du droit du travail qui prévaut dans plus de 62 pays.

Business in the Community (BITC) est un mouvement d’entreprises qui s’engagent à améliorer leur impact sur la société. Fondé en 1982, BITC regroupe aujourd’hui plus de 700 entreprises qui proviennent principalement du Royaume Uni. Ses principaux champs d’intérêts sont la responsabilité sociale corporative, l’environnement, la diversité au travail et la communauté. Le site Internet de BITC contient une centaine d’études de cas portant sur les champs d’intérêts mentionnés précédemment. Les internautes peuvent également accéder au contenu des rapports d’une vingtaine d’entreprises. Ces rapports portent sur les droits humains, l’environnement, la communauté et l’environnement de travail. Ce site contient aussi un bulletin d’information. Enfin, on y retrouve la liste complète des membre de BITC.

Canadian Business for Social Responsability

CBR a été créé par des entreprises responsables. La Canadian Business for Social Responsability (CBSR) est une branche à but non lucratif de la Canadian Business Resource fondée en 1995. Elle est formée d’entreprises leader dans les divers domaines de l’économie. Ces entreprises sont membres de la CBSR pour leur permettre d’améliorer et parfaire leurs politiques et pratiques en matière de responsabilité sociale. Elle fournit donc aux entreprises des conseils en vue d’améliorer leurs performances tout en respectant leur environnement naturel.

Canadian Centre for Ethics and Corporate Policy

Le Canadian Centre for Ethics Corporate Policy est une organisation sans but lucratif regroupant plus de 200 entreprises et individus qui s’engagent à développer et à maintenir une culture organisationnelle éthique. Il a pour mission d’assurer l’application des valeurs éthiques dans le processus décisionnel des organisations. Son site Internet contient la description des produits et des services qu’il offre, tels que: la tenue de midi conférences sur l’éthique de l’entreprise; la présentation de séminaires, de conférences et de tables rondes sur le même sujet; l’accès à une collection de périodiques, de livres et de vidéo cassettes; les services de consultation auprès des entreprises qui désirent intégrer l’éthique dans leurs activités corporatives; etc. Ce site offre également aux internautes la possibilité d’accéder à plusieurs codes de conduite. Il permet aussi de télécharger tous les numéros du bulletin d’information du Centre. Enfin, il contient la liste de ses membres.

Center for Business Ethics at Bentley College

Affilié au Collège Bentley depuis 1976, le Center for Business Ethics (CBE) agit en tant que forum international pour l’avancement de l’éthique des affaires. Dirigé par le professeur W. Michael Hoffman, le nike air max 90 pas cher CBE s’engage à développer des stratégies qui visent à guider le comportement éthique des entreprises. Le centre a pour mission de faire le lien entre la recherche théorique et les activités pratiques des entreprises. En plus air max nike de promouvoir les services offerts par le CBE (formation aux entreprises, conférences, forums, programmes d’études supérieures), ce site Internet contient un moteur de recherche qui permet d’accéder à une liste impressionnante d’articles, de livres, de vidéos, d’études de cas et de matériels corporatifs (code de conduite) portant sur l’éthique de l’entreprise. On y retrouve également un répertoire des publications du CBE (livres, sondages, actes, etc.), ainsi que la liste des bailleurs de fonds du CBE.

Center for Corporate Citizenship (Boston College)

Affilié au Collège de Boston, le Center for Corporate Citizenship regroupe plus de 350 entreprises qui tentent de devenir de bons citoyens corporatifs . Fondé en 1985, ce centre offre plusieurs activités et services, tels que des programmes de formation auxquels plus de 5 000 gestionnaires ont déjà assisté; la tenue de conférences, de tables rondes, de forums de discussion portant sur les relations entre l’entreprise et la communauté; les services de recherche et de consultation, etc. En plus de contenir la description des activités et des services qu’il offre, le site Internet du Center for Corporate Citizenship contient un volet descriptif qui traite du concept de bon citoyen corporatif. Les internautes peuvent également accéder au résumé des publications et des projets de recherche menés par le centre, lesquels peuvent être commandés en ligne. Ce site offre la possibilité de télécharger des articles qui portent sur des sujets d’actualité, tel que l’engagement communautaire, le développement durable, la responsabilité sociale et l’éthique des affaires. Enfin, on peut accéderà la liste complète des membres du centre.

Center for Economic and Social Rights

Fondé en 1993 à New York, le Center for Economic and Social Rights (CESR) tente air max pas cher de promouvoir la justice sociale à travers les droits humains. Le CESR travaille avec des intervenants sociaux et des partenaires locaux qui lui permettent d’articuler sa stratégie de recherche, d’activisme, de collaboration et d’éducation. En plus d’expliquer les caractéristiques de cette stratégie, le site Internet du CESR permet de télécharger plus d’une centaine de documents (traités, principes, procès verbaux), de publication (rapports, actes, communiqués de presse, etc.) et de programmes de développement locaux et internationaux qui portent sur les droits économiques et sociaux. Ce site contient également un répertoire impressionnant des organisations qui ont pour mission de faire valoir les droits humains. Enfin, on y retrouve la description des événements (incluant les événements passés) qui font la promotion des droits économiques et sociaux. Ses principaux axes de recherche portent sur le leadership, le management et la culture éthiques, les relations entre l’entreprise et ses employés et la citoyenneté corporative. Le site Internet du CEBC contient un portrait descriptif de l’organisation, incluant sa mission, sa vision et ses valeurs. Les internautes peuvent également accéder au contenu du bulletin d’information publié par le CEBC depuis 1996. Ce site contient aussi les mémos et les lettres d’opinion des présidents et des directeurs du CEBC. Enfin, les internautes peuvent prendre connaissance des produits et des services offerts par le centre, soit: les logiciels informatiques; le développement et l’implantation de programmes de formation au sein des entreprises (évaluation du risque, analyse des enjeux, élaboration de pratiques éthiques, etc.); le réseautage; la tenue de forums de discussion et de conférences.

Center for Ethics (University of Tampa)

Affilié à l’Université de Tampa, le Center for Ethics a pour mission de fournir des resources et des services visant à éduquer la population sur l’éthique des affaires. Ce centre de recherche est à l’origine de l’élaboration de plusieurs programmes auxquels participent la communauté et les organisation qui désirent faire de l’éthique une des principales composantes de leur performance. Le site Internet du Center for Ethics contient la description des services qu’il offre, tels que les services de recherche pour le milieu universitaire et le monde des affaires et la tenue d’ateliers de formation, de conférences et de déjeuner qui portent sur l’éthique de l’entreprise. Ce site permet également d’en savoir davantage sur le Annual Tampa Bay Ethics Award, une cérémonie qui vise à honorer un nike air max 90 pas cher individu de la région de Tampa Bay pour son intégrité et ses qualités morales.

Central African Republic

WITH YOU, WE ACT !

Every day, through our work, millions of people have access to media that speak to them and give them a voice, as close as possible to their most essential concerns and needs.

If the journalists from the media we develop or support can freely exercise their profession and give voice to the citizens of their country, it is thanks to the funding of public partners and the generosity of private donors.

To sustain our efforts over time and to allow the development of new projects, your support is essential!

Radio Ndeke Luka is the most popular media listened to the Central Africa Republic. Created in 2000 by Fondation Hirondelle, it broadcasts live 24h/24 and 7 days/7 in French and in Sango all over the country with 5 FM transmitters, broadcasted by 6 partner radios, and broadcasted through short wave. For 17 years, Radio Ndeke Luka has been a veritable public service. It contributes to resolving everyday problems and is sometimes vital to the population, in a country confronted by repetitive crises and governance issues.

Radio Ndeke Luka broadcasted its first program on March 27, 2000. It was developed and created by Fondation Hirondelle, to succeed Radio Minurca, the United Nations radio in CAR, which had just stopped broadcasting. In 2009, the property of Radio Ndeke Luka was transferred to the Ndeke Luka Foundation, an organization of Central African law, and was approved as a Central African radio by the High Council of Communication.

Radio Ndeke Luka produces and broadcasts 13 programs on daily life, debates, entertainment, music, and magazines. This content is produced by fifty Central African employees in Bangui and in the provinces. It is broadcast via 5 FM transmitters across the country, and 6 community radio stations rebroadcast an hour of Radio Ndeke Luka’s program every day on their antenna. Finally, the whole Central African territory is covered by two hours of daily short wave broadcasts, through broadcasting via Canal Sat Africa, and live web streaming.

Contribute to dialogue between air max femme pas cher Central Africans by producing and broadcasting independent programs and factual, impartial and professional information nationally, in French and in Sango.

Allow every listener to understand the challenges of reconstructing the country during the nike air max tn democratization process and in the post conflict context, through programs on the role of renewed democratic institutions and political representatives.

Foster professionalism at Radio Ndeke Luka and the Central African media sector by improving the capacity of the RNL teams, the development of Fondation Ndeke Luka and its advertising agency, and the editorial and technical development of CAR’s community radios.

Testimony received by IMMAR during a focus group in 2010

Radio Ndeke Luka and women: Radio Ndeke Luka helped me a lot in my job as a nurse. I have changed the way I treat my patients. Even within my family, my relationships with my neighbors have improved as well. Right now there is a good coexistence.

Radio Ndeke Luka and youth: Radio Ndeke Luka gave me a new vision in life. The youth program and There is no stupid job really helped me.

Sylvie Panika, Director of Radio Ndeke Luka, in an interview for Quoi de neuf , Fondation Hirondelle’s newsletter in March 2017.

Information that saves lives: Two examples come to me: on April 2015 an accidental fire was ignited within an IDP air max classic camp in Bambari (center east of Central African Republic) by a child who had started a fire france air max to prepare the family meal. The fire rapidly spread through the houses made of straw of this camp of roughly 600 people, resulting in close to 180 wounded and significant material damage. However the outcome would have been worse if the habitants had not immediately informed RNL, where a radio bulletin permitted a timely intervention from the government and from MINUSCA (the UN mission in CAR) to stop the fire, heal the wounded and offer tarps and food to the affected population. One year later, a cholera epidemic was declared in a village in the region of Ndjoukou close to the Congolese boarder, 100 km north east of Bangui. We did not have a correspondent in the area. It was a priest that informed us about people dying in similar ways. Nineteen cases where nike air max 2013 brought up, and a dozen where almost fatal. Again in this situation, the broadcasting of this news by RNL permitted the information to circulate live, which then brought about an effective intervention from the World Health Organization and the government that took serious measures to put an end to the epidemic.

For more information: Julie Godignon, Program manager, This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

2 journalistes de médias de la Fondation Hirondelle, Studio Tamani au Mali et Radio nike air max pas cher Ndeke Luka en Centrafrique, couvrent actuellement la 8ème édition des Jeux de la Francophonie, à Abidjan. Ils suivront jusqu’au 30 juillet ce tremplin dédié à 4000 jeunes artistes et sportifs, vitrine de la diversité et de la tolérance entre les populations de l’ère francophone, malgré un fonds de tensions dans le pays. La nike air max 90 pas cher présence de ces journalistes à Abidjan est importante pour les publics maliens et centrafricains pour suivre cet évènement qui promeut la paix et le développement.

Agence Web Design

L’ergonomie a pour objectif de s’assurer que ce qui apparaît sur l’écran, via l’interface graphique, est compréhensible pour l’utilisateur, voire agréable.

L’objet du webdesign est de valoriser l’image par le biais d’éléments graphiques afin de renforcer une identité visuelle et de procurer un sentiment de confiance à l’utilisateur.

On peut, ainsi, voir que les deux matières ont pour but de satisfaire l’utilisateur, l’une d’un point de vue esthétique l’autre d’un point de vue fonctionnel. Un projet Internet réussi est par conséquent celui qui propose une interface agréable visuellement et confortable fonctionnellement.

En règle générale, la mission d’une agence web sera de décliner, d’interpréter, votre identité visuelle existante sur un support particulier celui de l’Internet. air max pas cher Ce support répond à ses propres règles et standards et il est ainsi indispensable de les respecter.

Mais il arrive également que nous intervenions pour mettre en place une identité visuelle originale notamment lors de la création de projets nouveaux. Dans ce cas, la conception de l’identité visuelle sera réalisée en tenant compte dès la air max 90 pas cher source des impératifs et des spécificités du support Internet.

Comme sur d’autres supports, Internet connait des évolutions et des modes. Certaines tendances sont passagères ou propres à des secteurs d’activité particuliers. D’autres sont plus pérennes et plus générales car elles répondent à des évolutions plus fondamentales liées souvent air max nike aux nouvelles possibilités offertes par le support (typologie des écrans de consultation, technologies, haut débit, ). Il est important de les connaitre de choisir de les suivre ou france air max au contraire de s’en distinguer. Nous cherchons, en permanence, à les interpréter et à nike air max bw les adapter à vos problématiques afin d’en tirer le meilleur.

En relation étroite avec le chef de projet et le consultant, le directeur artistique définit la charte graphique du projet : l’apparence générale, les couleurs, les air max 90 typographies, le choix des visuels, les animations et les enchaînements d’écrans et ce en tenant compte de vos goûts, de vos impératifs mais aussi et surtout des attentes des utilisateurs auquel se destine votre projet. En effet, il s’agit de satisfaire votre client plus que de vous satisfaire chaussure nike air max directement.

Il doit parfois arbitrer entre l’artistique et le fonctionnel. Car comme nous l’avons évoqué un projet web réussi est celui qui est certes agréable visuellement mais aussi confortable fonctionnellement.

Agence Web Paris

La mise en place de tout projet web suppose le suivi d’une méthodologie précise afin de garantir l’aboutissement à un résultat satisfaisant et ce dans un client d’efficacité et de convivialité. Notre agence nike air max 90 riche de ses nombreuses années d’expérience a ainsi mis en place des processus précis et qui air max noir ont pu largement faire ses preuves. Nous vous décrirons de manière synthétique les différentes phases et étapes et ainsi vous pourrez mieux appréhender le air max femme pas cher travail de conception et de développement d’un projet web.

Il nous semble important d’établir avec nos clients une véritable relation de partenariat air max nike équilibrée. En effet, c’est, ainsi que nous pourrons air max classic atteindre ensemble un résultat air max france pas cher satisfaisant. Client et équipe agence formeront ensemble une équipe cohérente dans un seul objectif commun : celui de réaliser un projet web performant. Le client fait partie à part entière de l’équipe projet et c’est ainsi évident que la qualité de la relation client / agence influera de manière sensible sur la nike air max 90 pas cher qualité du projet web.